Canada
Besoin d'aide? Appelez-nous
1-855-423-2274
Currency exchange, best exchange rate, meilleur taux de change, Chinese Yuan, Yuan Chinois, trip to China, voyage en Chine
Voyage

Voyage en Chine: Rendre votre visite plus abordable et agréable

Après avoir dépensé des milliers de dollars pour des vacances, voir son voyage prendre une mauvaise tournure est la dernière chose qu’un voyageur souhaite. Une malchance peut arriver de plusieurs façons, que ce soit dû à un vol annulé ou retardé ou parce que le voyageur n’a pas fait les recherches appropriées avant son départ. Omettre de faire des recherches de base sur la culture, la devise ou le langage de la destination que l’on visite peut vous amener dans des situations embarrassantes ou encore vous faire manquer l’aubaine de votre vie. Vous trouverez ci-dessous, trois trucs pratiques qui faciliteront votre séjour en Chine et vous permettront d’en avoir pour votre argent.

Négocier, c’est la clé   

Dans plusieurs pays d’Asie, négocier est une habileté pratique à avoir puisque vous devrez l’utiliser très souvent. Qualifier la négociation d’habileté est un grand mot, puisque c’est beaucoup plus simple que ça en a l’air. Même si vous n’avez jamais essayé de négocier auparavant, n’ayez crainte et tentez-le. Après tout, c’est en forgeant qu’on devient forgeron! Une fois arrivé en Chine, vous remarquerez assez rapidement que beaucoup de vendeurs de rue vous interpelleront, constamment en train d’essayer de vous vendre des produits à des prix beaucoup plus dispendieux que leur valeur marchande. Cette situation est très courante dans de grandes villes comme Shanghai et Beijing. Cependant, ce n’est pas parce que vous êtes touriste que vous avez à payer plus cher. Tenter de négocier avec force et viser la moitié du prix qu’on vous a initialement offert. Si le vendeur refuse toujours votre offre, quittez l’établissement ou le kiosque. En procédant de cette façon, dans la plupart des cas, le vendeur vous fera signe de revenir et vous offrira le rabais que vous souhaitiez. Essayez de ne jamais accepter la première offre puisque vous pouvez généralement obtenir un prix plus bas que ce que le vendeur offrait en premier lieu. Pour finir, tentez de trouver un terrain d’entente entre ce que vous vous attendez à payer et ce que le vendeur vous offre. Finalement, ces vendeurs essaient seulement de subvenir à leurs besoins comme tout le monde. La chose la plus importante à la fin, c’est que vous ayez économisé un peu d’argent durant vos emplettes, et qui ne désire pas économiser un peu?

Assimiler la culture de l’autre

Assimiler la culture d’accueil va rendre votre voyage beaucoup plus riche et agréable. Une bonne façon de commencer est d’apprendre les bases du mandarin. En plus d’apprendre un peu plus sur la culture, les quelques mots appris vous seront pratiques lors de la négociation avec les locaux. Lors d’un récent voyage en Chine, je me suis assuré d’apprendre quelques phrases en mandarin avant mon départ. J’ai appris quelques salutations, chiffres, mots et demandes pour m’aider durant ma visite.

  • Bonjour = ni hao  (prononcé comme ni haow)
  • Comment allez-vous? = ni hao ma  (prononcé comme ni haow ma)
  • Je vais bien = wo hen hao (prononcé comme Woah hen haow)
  • Ravi de vous rencontrer = wo hen gaoxing renshi ni (prononcé comme woah hen ka-o ching jen che ni)
  • C'est trop cher = tai gui le (prononcé comme thai gué leu)

Note: Les accents (tons) n’ont pas été inclus dans les exemples puisque ce point requiert plus d’explication, mais vous êtes fortement encouragé à les apprendre. Ils sont importants pour assurer une meilleure prononciation et donc une bonne communication.

Ces quelques exemples vous permettent d’avoir un aperçu des phrases de bases que vous pouvez apprendre. Il existe de nombreux sites web et applications qui peuvent vous aider à apprendre les bases du mandarin. Juste apprendre quelques phrases de base peut faire la différence! Mis à part le langage, vous pouvez en apprendre plus sur l’histoire de la Chine et les us et coutumes du pays. Le plus vous apprenez, le mieux c’est!

Familiarisez-vous avec le yuan chinois

Le yuan chinois (à ne pas confondre avec le yen japonais) est aussi connu comme étant le kuai en mandarin, alors si vous entendez certaines personnes demander 20 kuai au lieu de 20 yuan, vous comprendrez pourquoi. Voici quelques petites choses à savoir sur le yuan :

  1. Des billets de 100 yuan contrefaits (surtout des anciennes versions) ont l’air d’excellente qualité et peuvent être échangés pour vos billets légaux sans que vous vous en rendiez compte. Apprenez à différencier les différents billets (nouvelle et ancienne version) et à connaître les différentes caractéristiques utilisées pour s’assurer de leur authenticité, afin de réduire le risque d’échange de billets frauduleux.
  2. Caractéristiques de sécurité qui permettent de mieux reconnaître les bons billets pour les versions plus anciennes : fil de sécurité, numéro de série sur le devant, nom de la devise à l’arrière, qualité du billet, année d’émission à l’arrière, filigrane.
  3. Caractéristiques de sécurité facilement détectables pour les nouvelles versions : fil de sécurité, numéro de série imprimé à l’avant et à l’arrière, qualité du billet, la dénomination de la devise se complète sous la lumière (comme l’euro), la dénomination brille au milieu, filigrane, ligne de sécurité ajoutée sur le côté droit.

Ce sont quelques caractéristiques que vous pouvez trouver sur les billets. Portez une attention aux détails des billets que vous échangez. Si vous avez des questions, les caissiers de nos différents bureaux de change peuvent vous aider à comprendre ces différentes caractéristiques et répondre à vos questions. Il nous fera plaisir de vous aider!

Commander des devises, c’est facile et rapide

Choisir votre
succursale

Choisir la devise
et la date de cueillette

Prendre possession
et payer

Moins de 3 minutes !

Yuri Schmalhaus Yuri Schmalhaus

Ayant voyagé dans plusieurs pays durant sa vie, Yuri est passionné par les différentes cultures, les voyages et les langues étrangères. Il a commencé à travailler chez ICE dans la ville de Québec en 2015 et il travaille présentement dans le centre ville de Montréal. Il adore le contact avec les touristes qui viennent échanger leurs devises et il prend toujours soin de donner ses meilleurs conseils et la bonne information aux clients.